Slide

Les intervenantsdu domicile

L’ESAD: Equipe Spécialisée Alzheimer à Domicile:

  • Permet une réhabilitation cognitive (MMS > 15)
  • 15 séances par an
  • PEC 100 % sur prescription médicale
  • Équipe pluridisciplinaire (psychomotriciens, ergothérapeute, assistant de soins en gérontologie)
  • Mobiliser les capacités afin de maintenir une autonomie par le biais d’activités adaptées et personnalisées

Les Services d’Aide à Domicile (SAD):

  • Qui interviennent dans le cadre de la PCH ou de l’APA pour l’accompagnement du patient dans tous les actes de la vie courante pour lesquels une supervision est nécessaire.
  • Aide à la toilette, habillage, change, alimentation, courses, ménage.

Les Services d’Aide à Domicile (SAD):

  • Qui interviennent dans le cadre de la PCH ou de l’APA pour l’accompagnement du patient dans tous les actes de la vie courante pour lesquels une supervision est nécessaire.
  • Aide à la toilette, habillage, change, alimentation, courses, ménage.

Guide Alzheimer 2021

Guide 2021

L’orthophoniste à domicile ou en cabinet:

  • Pour travailler sur le langage
  • Prévenir les risques de troubles de la déglutition
  • Travailler sur la planification, l’organisation pour maintenir activités et vie sociale
  • Vise le maintien des capacités, de prévention des altérations
  • Sur prescription médicale, PEC 100% sécu

Le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) ou Infirmiers libéraux:

  • Pour la toilette
  • Administration des TTT
  • Préparation des piluliers
  • Surveillances diverses (tension, diabète, soins divers)
  • Sur prescription médicale, PEC 100% sécu

Les mesures de protections juridiques :

Objectif:

protéger ou représenter toute personne n’étant plus en capacité de pourvoir seule à ses intérêts, ni d’exprimer sa volonté.

Comment?

-Les représentations familiales
-Les mesures de protection

LES REPRÉSENTATIONS FAMILIALES:

dispositif ayant pour objectif de simplifier les démarches à accomplir par les proches d’une personne qui ne serait plus en capacité de le faire, sans le formalisme habituel des mesures de protection juridique.

Autorise un conjoint à faire seul un acte au nom de l’autre, alors incapable de manifester sa volonté ou de pourvoir seul à ses intérêts. (ex: vente d’un bien, succession).

Requête auprès du juge des tutelles qui donnera sa décision dans l’intérêt de la personne reconnue incapable par un médecin expert (160 € non PEC).

Concerne l’ensemble de la famille, ascendant, descendant, frère, sœur, partenaire d’un PACS, concubin.

Demande à être habilité à effectuer des démarches, actes pour la personne qui n’est plus en mesure de pourvoir à ses intérêts.

Porte sur un ou plusieurs actes (vente de bien, intervention sur les comptes,…).

Même démarche que pour habilitation entre époux

LA SAUVEGARDE DE JUSTICE:

Premier niveau de protection

Permet de réparer les abus / les erreurs dont la personne pourrait être victime le temps de la sauvegarde.

Procédure: Par déclarations médicales du médecin traitant appuyée par un autre CM d’un psychiatre ou neurologue, ou directeur d’établissement auprès du Procureur de la République.

Durée: 1 an renouvelable une fois

La curatelle:

Besoin d’être assisté ou contrôlé d’une manière continue dans les actes de la vie civile

  • Conservation du droit de vote
  • Le curateur ne peut agir seul et se substituer à la personne pour agir en son nom

Durée: 5 ans renouvelables
2 types de curatelle :

  • Curatelle simple: le majeur protégé a le droit de faire seul de nombreux actes (achats au quotidien, chèques…), le curateur le conseille.
  • Curatelle renforcée: le majeur protégé doit avoir l’autorisation de son curateur pour les actes de la vie courante, dépenses, etc.

La tutelle:

  • Régime de représentation le plus renforcé : le majeur est représenté par son tuteur pour tous les actes de la vie civile.
  • La personne protégée n’a plus aucun droit de signature, ses actes sont dits nuls de droit.
  • Les personnes sous tutelle peuvent voter sauf décision contraire du juge.

Durée de 5 ans (renouvelable)

  • Bilan annuel à rendre au juge des tutelles, chaque dépense doit être justifiée. Chaque acte (vente, etc.) nécessite une autorisation qui doit être expressément demandée au juge des tutelles
  • Mesure contraignante et lourde pour membre de la famille qui serait tuteur.
Retour haut de page