Slide

Thérapeutiques

Thérapeutiques médicamenteuses

Il n’existe encore aucun traitement curatif ni préventif. Les thérapeutiques actuellement disponibles, les anticholinestérasiques ou inhibiteurs des cholinestérases et les antagonistes des récepteurs NMDA du glutamate, permettent néanmoins de diminuer les symptômes de la maladie (traitement symptomatique) et d’améliorer la qualité de vie des patients et de leur entourage.

La prescription initiale est faite par un médecin spécialisé dans le diagnostic des troubles cognitifs qui s’assurera de l’absence de contre-indications et surveillera la survenue d’éventuels effets secondaires (digestifs, cutanés, cardiologique, …).

Depuis 2018, ces traitements ne sont plus remboursés par l’assurance maladie en France.

La recherche thérapeutique ne cesse de se développer et de nouvelles stratégies thérapeutiques sont actuellement en cours d’évaluation. Elles agissent sur la physiopathologie de la maladie visant à limiter les dépôts de protéines bêta amyloïdes, ou de dégénérescence neurofibrillaire, à réduire les mécanismes inflammatoires, ….

Happy Senior woman with her caregiver at home holding a book and smiling. Senior home care concept.

Thérapeutiques non médicamenteuses

vise à maintenir et à adapter les fonctions de communication du patient. Il s’agit de repérer les mécanismes de compensation mis en place, de les valoriser et de permettre une interprétation fonctionnelle de ce langage parfois très étrange pour les interlocuteurs. La rééducation orthophonique peut être proposée à différents stades de la maladie et doit aider, pour les formes les plus sévères, la famille et les aidants à adapter leur communication et leur comportement aux difficultés du malade. La prise en charge orthophonique concerne aussi les troubles de déglutition.

Les thérapies de réhabilitation cognitive proposées par des ergothérapeutes ou psychomotriciens renforcent certains apprentissages et permettent d’en réaliser de nouveaux. Les mises en situation concrètes proposées par le professionnel aident la personne à évaluer son efficacité personnelle, et mettent en valeur ses capacités en situation écologique.

effet positif sur les capacités physiques et prévention du risque de chutes.

(association de famille, plateformes de répit, …)

Il existe un certain nombre de thérapeutiques non médicamenteuses, cognitives (ateliers mémoire, référentiels pour l’exercice mnésique, revalidation cognitive), non cognitives avec une approche psychosociale (rééducation de l’orientation, thérapies par l’évocation du passé, thérapie par l’empathie), non cognitives avec d’autres approches (stimulation comportementale, musicothérapie, luminothérapie, stimulations sensorielles, aromathérapie…) mais les données susceptibles d’évaluer leur efficacité sont encore peu nombreuses.

Retour haut de page