Slide

Qu'est-ce quela Maladie d'Alzheimer ?

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

  • La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des maladies neuro-dégénératives.
  • C’est une maladie évolutive caractérisée par l’apparition et l’évolution progressives de troubles de la mémoire et/ou d’autres fonctions cognitives (orientation dans le temps et l’espace, langage, gestualité, reconnaissance des objets et des visages, jugement et raisonnement, initiation et planification des tâches…).
  • L’évolution se fait sur plusieurs années avec l’apparition d’une dépendance progressive avec un retentissement sur les activités courantes de la vie quotidienne (préparation des repas, gestion du budget, prise de médicaments, utilisation des moyens de transport, du téléphone) et sur l’entourage, nécessitant des aides spécifiques.

Quelles sont les maladies apparentées ?

D’autres maladies se présentent également avec une atteinte des fonctions cognitives et/ou du comportement comme les dégénérescences fronto-temporales, les maladies à Corps de Lewy, les troubles cognitifs associés à la maladie de Parkinson, les troubles cognitifs d’origine cérébro-vasculaire, … et sont considérées comme des syndromes apparentés à la maladie d’Alzheimer.

Hérédité

  • La maladie d’Alzheimer est une pathologie multifactorielle et complexe, faisant intervenir une combinaison de facteurs de risque génétiques et environnementaux, interagissant probablement entre eux. http://www.alzheimer-genetique.fr/
  • Dans une minorité de cas (moins de 1% des individus), la maladie d’Alzheimer obéit à un déterminisme génétique simple, autosomique dominant (si une personne est porteuse de la mutation, elle développera obligatoirement la maladie, et elle aura 50% de risque de transmettre ce gène muté à ses descendants). Il s’agit alors de formes familiales, essentiellement précoces (65 ans).

A ce jour trois gènes porteurs de mutations pathogènes responsables des formes familiales autosomiques dominantes ont été caractérisés. Elles sont dues à des mutations identifiées sur le gène de l’APP et sur les gènes PS1 et PS2

Elderly woman with female caregiver in living room. Space for text

Symptômes cliniques de la maladie

Cela concerne la mémoire des événements récents. Ils sont souvent inauguraux avec des oublis de conversations, d’actes effectués, avec des questions et propos répétitifs, des égarements d’objets, …

temps (date, notion du temps qui passe), espace (lieux nouveaux).

programmation, initiation, anticipation, …

Certains patients présentent des troubles de comportement (agitation, déambulation, hallucination, délire…) ou psychiatriques (idées délirantes) qui requiert une prise en charge spécifique. Les troubles du comportement peuvent être liés à la maladie, ou en rapport avec un syndrome confusionnel provoqué par des pathologies somatiques surajoutées, de diagnostic parfois difficile chez ces personnes qui ont des difficultés à exprimer leurs plaintes et symptômes.

Mais on peut également retrouver :

manque du mot, dysorthographie, trouble de compréhension orale, …

Dans certains cas, la personne atteinte ne se rend pas compte de ses troubles, les minimise ou parfois les nie. C’est alors l’entourage qui va constater les troubles et doit encourager le patient à consulter.

Closeup of female hands. Diversity, support, unity, helping hand and friendship concept.
Im Pflegeheim
Retour haut de page